Tribune réservée aux élus minoritaires

Génération Bien vivre – octobre 2022

Chère maison de santé

Au dernier conseil municipal nous nous sommes inquiétés de voir la maison de santé désertée par ses généralistes.

RAPPEL : La rareté des médecins est à l’origine de ce dossier lancé il y a 8 ans. Avec un coût de 1,2 million d’euros la maison a accueilli 1 laboratoire, la médecine du travail, 4 généralistes et des paramédicaux.

Un cabinet de généraliste est vacant depuis plus d’un an, et nous savons depuis 3 mois que 2 généralistes présents depuis l’ouverture sont partis ailleurs, si on ajoute un médecin exerçant depuis 3 décennies à Douvaine parti sur Veigy,  le bilan est de moins 3 médecins à Douvaine depuis l’inauguration.

Une solution nous a été donnée : la prochaine parution d’une annonce pour recruter de nouveaux médecins. Mais imaginez-vous que les communes de France qui sont face à ce problème n’ont pas eu cette idée géniale…

En mars 2020 si l’équipe, aujourd’hui en place, avait déployé autant d’énergie à recruter des généralistes qu’elle en a eu à harceler l’entreprise de maçonnerie pour qu’elle mette en place un grillage de chantier afin de donner l’illusion aux habitants que les travaux  avaient démarré avant le premier tour des municipales, nous n’en serions pas là !

Le problème est que beaucoup de dossiers cruciaux sont traités comme celui-là : exemple l’équipe majoritaire a « oublié » de préempter la maison Gaudin avenue de Genève, dernière verrue à la réalisation d’une voie dédiée au Bus à Haut Niveau de Service, en réflexion depuis 10 ans déjà.

Force est de constater que nous sommes en permanence dans une politique de l’à peu près doublée d’un manque d’anticipation !

Douvaine avenir